LOGIN D'ACCÈS POUR LE PERSONNEL


Rechercher  

Semex Info

LES TAUREAUX FASTSTARTMC DE SEMEX OFFRENT LA MEILLEURE GÉNOMIQUE DU MONDE ENCORE PLUS RAPIDEMENT
...
SEMEX PREND PART AU NOUVEAU PROJET DE GÉNOME ANGUS VISANT LA RÉDUCTION DE MALADIES RESPIRATOIRES BOVINES
...
MANIFOLD, TAUREAU MILLIONNAIRE DE SEMEX, N'EST PLUS
...
LE PROGRAMME ELEVATE™ DE SEMEX OFFRE UN TEST D'IMMUNITÉ FEMELLE
...
Recombinetics et Semex forment une alliance pour l'amélioration du bien-être animal
...
PATTY JONES BIENTÔT INTRONISÉE AU TEMPLE CANADIEN DE LA RENOMMÉE AGRICOLE
...

Afficher tous les articles
SEMEX PREND PART AU NOUVEAU PROJET DE GÉNOME ANGUS VISANT LA RÉDUCTION DE MALADIES RESPIRATOIRES BOVINES
Article publié le Janvier 31, 2003, 21:40:25

Bookmark and Share    Subscribe

Guelph (Ontario) - Cette semaine, l'honorable Kirsty Duncan, ministre des sciences et des sports du Canada, a annoncé un financement de 56 millions $ pour appuyer 37 projets de recherche. Cela comprend le nouveau projet conjoint de Semex avec le Dr Bonnie Mallard de l'Université de Guelph, l'Angus Genetics Inc et l'Association canadienne Angus dédiée à la lutte contre les maladies respiratoires des bovins (BRD) dans le bétail de boucherie Angus. Ce projet a reçu plus de 500.000 $ de financement du programme Genomic Application Partnership Program de Génome Canada.     

 

« Nous avions déjà fait cela pour les bovins laitiers avec notre partenaire Semex » indique Dr Mallard. « Il aura trois avantages majeurs à cette initiative. Le premier concerne l'animal, parce que des animaux plus sains se porteront mieux en général. Le deuxième va aux producteurs qui pourront économiser du temps et de l'argent plutôt que de traiter les animaux malades avec des antibiotiques ou autres, tel qu‘ils le faisait jusqu’à présent. Le troisième avantage va au consommateur, bien sûr, parce que vous (le consommateur) pourrez manger ce steak en toute confiance, sachant qu'il provient d'animaux naturellement en bonne santé, élevés dans un environnement sain et durable. » 

 

Le Complexe respiratoire bovin (CRB, ou BRD en anglais) est la maladie la plus courante et la plus coûteuse affectant les bovins d'engraissement en Amérique du Nord ; les estimations étant atteignant le milliard de dollars par an. Les produits pharmaceutiques ne sont que des solutions temporaires, et entraînent une augmentation de la résistance aux antimicrobiens et les antibiotiques perdent leur efficacité au fil du temps. En outre, l'industrie de la viande est confrontée à une pression de plus en plus grande pour éliminer progressivement l'utilisation d’antibiotiques, et les chaînes d'approvisionnement répondent à la demande des consommateurs.  

 

« Semex vient apporter sa technologie Immunité+® à l'industrie de la viande bovine », explique Dr Michael Lohuis, Vice-président Semex à la recherche et à l'innovation. « Avec Dr Mallard, l’Angus Genetics Inc et l'Association canadienne Angus, nous mettons au point un test de haute réponse immunitaire pour les bovins Angus. Le CRB est une maladie coûteuse, et nous pensons que nous pourrons arriver à réduire ses coûts jusqu'à 50 % ! Notre objectif est de développer un produit de boucherie plus durable pour nos clients et le consommateur. Chez Semex, nous sommes convaincus que si nous voulons relever les défis de demain, nous ne pouvons pas le faire en utilisant les outils d'hier. C’est avec de telles initiatives d’innovation nous pourrons y parvenir.

 

Pour plus de renseignements sur Semex, Immunité+, notre portefeuille de génétique ou de solutions, veuillez visiter notre site www.semex.com



Imprimer cet article | Envoyer cet article par courriel